Éloge de la délicatesse

Il est environ 17h00 et le fond de la deuxième bouteille du déjeuner nous guette. D’ailleurs, c’est le seul inconvénient à la Villa Mas: les bouteilles s’enchaînent à la vitesse de la lumière qui reflète parfaitement l’azur de la mer à 25 mètres de nos Havaïanas et de nos verres Zalto légers comme l’air.

Sirotant allègrement, nous ne sommes pas les seuls à profiter d’une des plus belles carte des vins d’Europe: Lionel Gauby et Clotaire Michal, nos voisins, semblent avoir accumulé plus de flacons que nous en cette fin d’après-midi. Convivialité oblige, nous terminons le déjeuner pour mieux commencer l’apéro avec eux. La valse classique s’impose quand une carte des vins de cette ampleur est présentée à une ribambelle de personnages aussi amoureux du vin: les bouteilles déferlent et se retrouvent vite vides et en bonne compagnie.

Parfois on est juste au bon endroit au bon moment…

Lionel brandit soudain une bouteille et nous verse des verres successivement en déclarant “Ce vin n’existe pas“. En effet, c’est une production infime qu’il a baptisé “El Tuco” en l’honneur de son chien récemment décédé. C’est un moment un peu nostalgique mais beau.

L’homme assis à ma droite a un sourire timide et ému en goûtant “El Tuco”. Il évoque l’émotion, le sentiment, le ressenti et l’importance de ce qu’il y perçoit. Je le regarde avec tout l’émerveillement qu’il mérite. Cette première impression n’est que reconfirmée au fil des minutes et plus tard encore au restaurant étoilé qu’il a participé à hissé au rang du deuxième meilleur restaurant du monde selon le classement médiatisé de San Pellegrino (paru la journée avant notre repas).

La délicatesse de Josep Roca m’a profondément touchée. Il n’est pas toujours facile de rester sur la voie de la simplicité et de l’humilité. Parfois on est pressé, on a des rendez-vous, on oublie de prendre le temps d’écouter et de ressentir. On peut facilement s’éloigner de ce qui est important.

Credit: El Celler de Can Roca site web

Josep, lui, écoute attentivement afin de comprendre ce qui pourrait rendre heureux. Pour cela, bien sur, il faut du temps. Au Celler de Can Roca, ils en ont. Ils sont au-delà de vingt en salle et surement autant en cuisine. La valse est mesurée et paisible.

On le sent dès qu’on arrive: la conspiration du bonheur. C’est une séduction tranquille et calculée qui laisse toutefois place à la spontanéité. Chacun semble à l’aise dans cet environnement gentil et épuré ou faire plaisir et partager une cuisine inspirée, inspirante et étonnante donne vraiment, vraiment, vraiment envie d’y retourner. Et c’est exactement ce que je compte faire.

Restaurant Villa Mas.
San Feliu de Guixols (Girona)
Passeig San Pol 95
Téléphone 972 82 25 26

Gagnant: carte des vins incroyable à tous petits prix, produits frais du marché et de la pêche à Palamo, accueil connaisseur et sympathique, vue sur la mer imbattable.

El Celler de Can Roca
Can Suyer, 48
17007, Girona
Téléphone 972 222 157

Gagnant: menu exquis et étonnant, service attentionné et délicat, vins uniques et accords parfaits, décor paisible et comfortable.


if you dare